Guitares électriques - Fender Jazzmaster Sunburst de 1966 (vintage)

5 500 €

Localisation

Adresse: 210 chemin de la tubasse
Ville: 13540 PUYRICARD

Descriptif de l'annonce

Fender Jazzmaster Sunburst de 1966 (vintage)

Conçue en 1958 pour être un modèle haut de gamme au catalogue Fender, la Jazzmaster était destinée, comme son nom l’indique, aux musiciens de jazz professionnels. Son ergonomie aux formes asymétriques était pensée pour jouer en position assise, avec un son clair, rond et chaleureux.

Imaginée en collaboration avec le guitariste Freddie Tavares, elle est décrite par la firme comme la « meilleure guitare électrique jamais construite en Amérique ».

Paradoxalement, la modernité des lignes et la richesse de ses sonorités séduisent également les guitaristes de surf music qui déferlent à l’orée des sixties sur la côte Ouest des Etats-Unis.

Elle est retirée du catalogue en 1977, mais une nouvelle génération d’artistes s’intéresse justement à ce moment-là à cette guitare prestigieuse. Elvis Costello, Tom Verlaine, et Robert Smith adoptent le son tranchant de la Jazzmaster et son look rétro futuriste ; plus tard, ils seront imités par le groupe new-yorkais Sonic Youth, qui en fait la guitare emblématique de l’avant-garde rock. Désormais on peut même la voir utilisée par des groupes tels que Mono (groupe japonais) ou encore Radiohead.

A sa création Fender n’imaginait pas en faire une arme de plus pour les rockers de tout poil. Elle était au contraire raffinée avec un corps léger en aulne. Elle est la première Fender avec une touche en palissandre au lieu du manche d’une seule pièce en érable. Ses micros sont pilotés par un système électronique particulièrement complexe. Elle est en effet pourvue de deux molettes de volume et de tonalité qui pilotent le micro grave, et d’un interrupteur qui permet de passer rapidement d’un son grave à un son aigu. Elle est également équipée d’un sélecteur trois positions, et de deux boutons (un de volume et un de tonalité générale) situés près de la prise jack.

Cette guitare de caractère tant appréciée par les groupes de rock alternatif doit ses sonorités spécifiques à ses deux micros jazz simples bobinages inspirés des P90 de Gibson. Ils procurent un son rond, chaud et moelleux. Ces micros permettent d’obtenir le son Jazzmaster vintage : clair, acéré et précis.

Concernant le chevalet, son fonctionnellement est totalement différent du bloc chevalet-vibrato de la Stratocaster avec ses cordes traversantes : chevalet et cordier sont ici dissociés et sont tous deux flottants. Les cordes sont montées « top load » sur une plaque horizontale, articulée à un unique ressort pour contrebalancer la tension des cordes, avec une vis de réglage permettant d’ajuster la résistance du ressort. Mais si cet ensemble concentre son lot d’innovations, il n’est pas dénué de faiblesses. Celui-ci a en effet été conçu pour fonctionner avec des cordes de tirant supérieur à 0,12 courantes à l’époque, mais avec des cordes plus fines, le risque de les voir sauter des pontets s’accroit lorsqu’on attaque les cordes, notamment en raison de l’angle assez faible au niveau du chevalet, appliquant une pression des cordes insuffisante sur ce dernier. Ces pontets filetés ne constituent pas des points d’appui très fiables, et favorisent des vibrations parasites amplifiées par le chevalet qui dispose lui-même d’une certaine amplitude de mouvement d’avant en arrière afin d’accompagner les cordes et de limiter les frictions et les problèmes de tenue d’accord. Enfin la très grande longueur de cordes entre le vibrato et le chevalet génère des résonances. La stabilité d’accord avec ce chevalet n’est donc pas toujours au rendez vous et la conception de ce vibrato est mise en cause pour expliquer également le manque de sustain de la Jazzmaster. C’est donc bien naturellement que l’ancien propriétaire a remplacé ce chevalet peu fiable par un chevalet de Mustang qui corrige en grande partie ces problèmes. Le bouton « trem lock » qui sert à bloquer le vibrato pour garder l'accordage si on casse une corde est manquant mais vu qu'il n'y a pas d'angles très aigus sur la Jazzmaster, on ne casse pas beaucoup de cordes donc il est peu utile.

La guitare est en bon état pour son âge (53 ans). C’est une vraie « Player » avec les marques de jeu et d’usure naturelles pour son âge (voir photos) Les frettes sont en très bon état (voir photos).

La guitare est livrée avec son étui rigide Fender d’époque, sa tige vibrato et un jeu de cordes neuf.

Echange/Reprise possible (Gibson, Fender…)

Envoi possible par Chronopost avec assurance pour 85 euros

Vidéos :
https://www.youtube.com/watch?v=pmV6tMLpt4Q
https://www.youtube.com/watch?v=VjtGy-pPrS4
https://www.youtube.com/watch?v=95SR2jeDtCM
https://www.youtube.com/watch?v=XXxvddXbVB4
https://www.youtube.com/watch?v=tfAc657ZWJs
https://www.youtube.com/watch?v=WWc4mVoudz4
https://www.youtube.com/watch?v=Hcom3yvk5eM

photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327
photo de l'annonce M-3155327

Partager cette annonce

Envoyer à un ami    Partager sur Facebook    Partager sur Twitter